fransl

Francis André-Cartigny

Weiden – osier

Weiden, masc, invariable – Saule

Dans l’alphabet celtique, c’est la cinquième lettre, il signifiait aussi l’homme réalisé.

Souvent l’arbre pouvait représenter un soleil. L’arbre de la connaissance qui pousse au bord de l’eau. Arbre en celte se disait, en celtique, widu. Dans les campagnes on se servait de l’osier pour la vannerie.

Marquer votre visite d'un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 6 janvier 2017 par dans Langage, et est taguée .
%d blogueurs aiment cette page :