fransl

Francis André-Cartigny

brong – brun

brong, adj – brun

D braun – GB brown. Le sens archaïque de bron signifiant brillant, comme l’était la fée Brunissen dans son verger, une vierge noire resplendissante. Emprunté au germanique par le français et l’occitan, le mot signifie aussi mamelle. Brune aurait donc aussi la même racine que le puits et de la source (der Brunnen D), une fontaine (de Bur). Brunhilde est de la même famille. En Alsace nombre de village s’achève par le suffixe Bronn, comme Niederbronn. Voir le Graal de Jean Markale, page 130.

Marquer votre visite d'un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 30 janvier 2017 par dans Langage, et est taguée .
%d blogueurs aiment cette page :