Au pied de la Colline du Stromberg, existe un lieu dit nommé Kronenberg. On remarque à peine ce monticule, mais les promeneurs l’auront relevé. Il surplombe Sierck les Bains entre le sommet du Stromberg et la plage de Hombourg. Le cadre est superbe. La Moselle forme à cet endroit une boucle majestueuse et offre une belle vue sur la vallée, le château fort et le vignoble.

Nous l’avions déjà souligné, notre cadastre est un trésor qu’il s’agit de redécouvrir ; il est bien souvent la réponse aux questions apparemment restées ouvertes à propos de notre histoire bien lointaine.

Kronenberg signifie littéralement couronne et montagne, et cette appellation n’est pas forcément venu de l’allemand. Il s’agit de la racine antique et indoeuropéenne KRN ou Kron de Kronenberg. Elle correspond au mot Kronos, qui ne signifie non pas le temps comme le mot grec Chronos, mais la hauteur, l’élévation et puissance. C’est également le nom la planète Saturne, la plus éloignée de la Terre dans le système solaire et qui correspond à la sphère céleste la plus élevée.

La racine kron est également commune à celle de couronne et de corne: deux symboles qui marquaient dans les traditions fort éloignées de notre époque. Il s’agit l’apothéose du sommet, tel le Capricorne, symbole astrologique du temps de l’année quand le soleil atteignait le même tropique à la Saint Jean Baptiste le 24 juin. Hasard ?