fransl

Francis André-Cartigny

Merschweiler – La frontière de la Paix

Il existe un monument à la mémoire de toutes les victimes de guerres, civiles et militaires, des guerres suivantes :

Trente ans, 1618-1648 particulièrement horrible pour les populations civiles de la région,

Sept ans, 1756-1763,

Révolution Française, 1789-1799, et,

Franco-Allemande, 1870-1871.

Il s’agit d’une simple borne visible érigée par des paysans au point de rencontre des deux communes de Perl – Piel (D) et de Merschweiler – Mieschweiler (F) sur la frontière franco-allemande même. Une chapelle très fréquentée et régulièrement fleurie, construite récemment, dédiée « Notre Dame de la Paix », marque les hauteurs du Schneeberg.

Cette pierre de mémoire ne comporte aucune citation pompeuse latine seules ses inscriptions gravées dans la pierre sont en Platt !

Marquer votre visite d'un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 25 septembre 2017 par dans Val Sierckois Mystérieux, et est taguée , , .
%d blogueurs aiment cette page :