Rettel, 1958, chemin de hallage menant vers de Bréil, Eechels, et Millchensbuer » au confins de la Vallée

Bréil est traduit par Brühl en allemand et breuil en français. Cela signifie prairie fichtech Wiss en langage local ou « feuchte Wiese », en allemand, c’est-à-dire pré ou prairie humide. Cela se comprend donc par le niveau de ces terres et les débordements de la Moselle à cet endroit.

Ce mot est ancien et on le retrouve dans tout langage européen. Viel allemand : Brüel et en Gaulois : Brogilos et qui a donné Bruch en allemand=endroit humide.

Le Bréil est à l’entrée sud du village de Rettel. Le château de Rettel est construit sur l’ancien domaine de la chartreuse. Le monumental mur de soutien de son jardin forme un véritable rempart. Plus loin apparaissent majestueux les bâtiments de l’actuel couvent de dominicaines et le clocher de l’église paroissiale.