Les hasards de l’histoire ont voulu que certains éléments de la Maison de la Dîme de Rettel, ancien domaine de sa Chartreuse, furent offerts à la construction du Château du Haut-Koenigsbourg en Alsace, au début du 20ième siècle, comme le rapporte Jules Florange dans les cahiers Lorrains :

Couloir et chambre dont les plafonds et les cloisons étaient garnis de pièces de stuc ornées de fleurons, d’ancres et de clous, encastrés entre les poutres apparentes ( cette ornementation a été enlevée en 1905, pour être utilisée au Château du Haut-Koenigsbourg en Alsace). Une cheminée gothique fort curieuse dont le manteau montre un écusson chargé d’une ancre posée en pal, la trabe en pointe et portant en abîme deux clous brochant en sautoir, et soutenu par deux personnages. Ces derniers sont accompagnés à gauche et à droite, d’autres personnages plus petits. Ce joli monument a été déplacé et transporté au château de Rodemack. Il paraît qu’il a été reproduit pour le Château du Haut-Koenigsbourg sur les ordres de l’ex-empereur d’Allemagne.

Les Cahiers Luxembourgeois – N° 5 – 1932